You are currently viewing Les différents types de serrures
Les différents types de serrures

Les différents types de serrures

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Blog
  • Post comments:0 commentaire

La serrure permet grâce à un mécanisme de fermeture, de sécuriser une porte, un portail, ou encore un coffre. En bref, elle participe à la protection des Hommes et des biens. De la serrure archaïque à la serrure ultra sophistiquée : il y a pléthore de choix !

 

Comment fonctionne une serrure ?

Tous les types de serrures ont un point commun. Ils fonctionnent selon le même principe. En effet, une partie de la serrure est fixée à la porte, tandis qu’un autre élément vient se bloquer à cette zone fixe. La majeure partie des serrures possède des dispositifs communs. Il s’agit tout particulièrement du pêne, de la gâche, du cylindre de serrure, de la têtière de serrure, et d’un loqueteau à pression.

Les différents types de serrures : comment les distinguer ?

Très simplement, les serrures diffèrent en fonction de leur niveau de sécurité, de la manière dont elles se verrouillent, et de la façon dont on les pose.

 

Types de serrures et modes de verrouillage

Quelles sont les différentes manières de verrouiller une serrure ? La plus connue reste bien entendu la traditionnelle clé. Les clés connaissent quant à elles différents niveaux de complexité et de sécurité.

Les serrures à code existent elles aussi depuis très longtemps. Par exemple les « digicodes » que l’on rencontre au pied d’un immeuble, sont bien des serrures à code !

Les serrures à carte peuvent être communes aux serrures à code. Une carte ou un badge permettent d’ouvrir une porte, avec ce type de serrure.

Les serrures connectée sont souvent multi-verrouillage. On peut les commander depuis une application sur smartphone, mais également à l’aide d’un badge ou d’un code.

La serrure biométrique, fait partie des dispositifs les plus récents. Elle fonctionne par lecture d’une empreinte digitale, d’un contour de main, ou même d’une reconnaissance faciale.

La serrure anti-panique est surtout utilisée dans les établissements où se trouvent des issues de secours. La serrure anti-panique permet une évacuation rapide et efficace des personnes en cas d’urgence avérée (incendie, évènement inédit,etc.).

 

Quels sont les différents types de fermeture des serrures ?

Les moyens de fermeture des serrures sont conçus de plusieurs manières. Par conséquent, il convient d’en connaître les spécificités pour choisir la serrure (et son mode de fermeture) qui convient à votre installation.

Une serrure peut alors se fermer grâce à un point ou des multipoints, un crochet, un fouillot, une batteuse, ou une crémone.

 

Où installer une serrure ?

On rencontre des serrures à de nombreux endroits. Les voitures sont équipées de serrures par exemple, tout comme certains meubles également. Les boîtes aux lettres ont elles aussi quasi systématiquement une serrure. Les portes, garages, et certaines fenêtres se ferment grâce à des serrures. Les coffres forts ont également une ou plusieurs serrures.

 

Les serrures à mécanisme et les serrures à cylindre

Les serrures à mécanisme sont les plus anciennes serrures qui existent ! Leur invention remonte à l’Antiquité.

Les serrures à mécanisme

Parmi ces modèles de serrures à mécanisme, il existe des serrures à gorges et des serrures à garnitures.

Avec une serrure à garnitures, il faut disposer de la bonne clé pour ouvrir ou fermer la serrure.

Dans le système de serrure à gorges, un pêne se trouve à l’intérieur de la serrure, et s’actionne une fois que les pièces métalliques dans la serrure se trouvent à la bonne hauteur.

Les serrures à cylindre

Ces serrures à cylindre (ou à goupilles) impliquent que le mécanisme est maintenu par des ressorts. Les serrures à cylindre possèdent différents niveaux de résistance.

La serrure à cylindre anti-casse, la serrure anti-perçage, la serrure anti-bumping, la serrure anti-crochetage, la serrure anti-copiage et la serrure anti-arrachage.

  • Serrure anti-copiage : certificat remis par le serrurier, qui indique la reproduction de la clé n’est possible que sous présentation du certificat.
  • Serrure anti-arrachage : impossible d’arracher le cylindre qui ne propose pas suffisamment d’adhérence, pour une pince par exemple.
  • Serrure anti-crochetage : ce modèle de serrure possible un grand nombre de goupilles. Les crocheter simultanément n’est alors pas possible.
  • Serrure anti-bumping : cette serrure empêche l’utilisation d’une bump key. En effet, certains voleurs utilisent cela et tapent d’un coup sec sur la serrure pour tenter d’aligner les goupilles.
  • Serrure anti-perçage : l’orifice pour faire entrer la clé est entouré d’un bouclier en acier.
  • Serrure anti-casse : tout le barillet est fait de matériaux renforcés.

Les serrures multipoints

Ces serrures proposent des verrouillages en plusieurs endroits. Une clé permet donc d’actionner en un endroit les plusieurs zones de verrouillage. Ces serrures existent en 3, 5, 7, et même 12 points !

Ces serrures sont associées à une clé ou à une carte.

Les serrures à code

Ce sont des serrures qui concernent principalement la bâtiments professionnels. Elles peuvent être encastrées, carénées, ou posées en applique.

Il existe des serrures à code électroniques ou mécaniques.

La serrure à code mécanique se trouve sur un coffre fort ou sur un cadenas.

Les serrures à code électroniques sont quant à elles surtout présentes sur les portes des immeubles et bâtiments de bureaux.

 

Les serrures électriques

Parmi les modèles de serrures électriques, il existe des serrures à code, à carte (ou badge), biométriques, et/ou connectées.

Les serrures à carte

Ces serrures sont à carte magnétiques ou à puce. Elles possèdent de nombreux avantages. Si elles sont concernées par la norme A2P, ces serrures sont extrêmement fiables. Leur ouverture est rapide, et nul besoin de mémoriser un code ou de risquer de perdre une clé. La carte de ces serrures est reliée à un serveur central, ce qui permet de répertorier les passages et utilisations de chaque carte.

Les serrures biométriques

La serrure biométrique est un dispositif particulièrement sophistiqué. Cette serrure est en mesure de vérifier l’identité des utilisateurs. Par conséquent, chaque individu qui désire actionner la serrure biométrique doit passer au crible d’une reconnaissance digitale, ou rétinienne. Ces serrures, à traces ou sans traces, sont très sécurisées.

On les emploie surtout dans des lieux qui renferment des documents ou des technologies dits « sensibles ».

Les serrures connectées

Les serrures connectées sont globalement toutes rattachées à une application externe (smartphone par exemple). Il est ainsi possible de les verrouiller ou de les actionner à distance. On peut également les programmer, à l’image de volets, de lumière, ou de chauffage. Ces serrures entrent dans ce que l’on appelle la domotique.

Ces serrures sont relativement bon marché, au vu de la technologie employée pour les déployer. De même, il s’avère difficile de les pirater !

Laisser un commentaire